Premiers développements de l'optique intégrée planaire monomode pour les longueurs d'onde entre 2 et 20 micromètres : application à l'interférométrie stellaire

par Emmanuel Laurent

Thèse de doctorat en Optique, optoélectronique et micro-ondes

Sous la direction de Isabelle Schanen Duport.

Soutenue en 2003

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'optique guidée monomode est utilisée en interférométrie stellaire pour assurer la recombinaison des faisceaux. Cette solution donne un instrument compact et augmente la précision de mesure des visibilités interférométriques. Elle offre des avantages décisifs pour le projet DARWIN fonctionnant de 4 à 20 micromètres de longueurs d'onde. Dans ce travail, nous avons débuté le développement de l'optique intégrée pour ces longueurs d'onde. Les technologies basées sur la silice, utilisées en bande H [1470-1780nm], ont été validées dans la bande K [2000-2400nm]. Différentes technologiques ont été sélectionnées. Au travers de différentes réalisations et mesures, nous avons défini les développements technologiques à mener et les étapes de caractérisation nécessaires. Nous avons également mené des mesures pour déterminer le domaine de longueurs d'onde sur lequel il y a effectivement un guidage du mode fondamental.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 199-215

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/INPG/0026
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/INPG/0026/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.