La figure de l'artiste et la question de l'art dans la littérature du Japon moderne

par Asuka Minami

Thèse de doctorat en Études japonaises

Sous la direction de Jean-Jacques Origas.

Soutenue en 2003

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    Le milieu des beaux-arts institutionnalisé après la Restauration de Meiji en 1868 changea la conception de l'art dans l'Archipel. La nouvelle esthétique ainsi que la conception de l'art et de l'artiste introduites de l'Occident influencèrent plus particulièrement les hommes de lettres qui recherchaient des sujets modernes et des façons originales de décrire. Nous examinerons l'évolution de la perception de l'art ainsi que celle de l'image de l'artiste à l'époque moderne au Japon en divisant notre recherche en cinq parties dans lesquelles une dizaine d'écrivains représentatifs seront étudiés. La première partie est consacrées à la problématique du nu à l'ère Meiji: comment les critiques d'art ainsi que les hommes de lettres japonais acceptent ou refusent le nu, une valeur artistique venue de l'Occident. La seconde partie concerne les difficultés de réadaptation des peintres japonais à leur pays après qu'ils ont profondément assimilé les valeurs artistiques de l'étranger. Les lieux décrits fonctionnent comme un dispositif destiné à apaiser les angoisses des protagonistes. Dans la troisième partie, nous abordons les problèmes liés à la perception de l'art: la traduction de certaines notions d'art plastique et la mise en pratique de ces notions dans les oeuvres littéraires. Dans la quatrième partie, nous traitons de la représentation de scènes fantastiques à travers les figures de peintres. Chacun des artistes tisse un récit relatif en se référant habilement à des textes multiples, étrangers et japonais. La cinquième partie est consacrée à l'analyse de l'attitude qui consiste à dépasser l'influence de l'art occidental, à travers deux personnages qui illustrent la vie de peintres japonais en Europe au tournant des années 1930. Ainsi, ce travail touche aussi bien à l'histoire de la littérature japonaise qu'à histoire de l'art, autour de la représentation des personnages d'artistes et de la description de scènes picturales

  • Titre traduit

    The artist's image and the art problem in modern japanese literature


  • Résumé

    Western art, introduced in Japan after the country opened in 1853, changed the prevailing conceptions about art in the country. New aesthetics and new visions of art and of the artist exerted a very strong influence upon literati who sought in Western art modern subjects and original ways of describing things. This study is a reappraisal of the evolutions in ways of perceiving art and in conceptions about the artist's image of the modern period of Japan. Our research is divided into five parts in which about ten representative writers are studies. The first part deals with the question of the nude in the Meiji era: the way art critics and literati accepted or rejected the nude as new art form imported from the West. The second part is about the various difficulties Japanese painters were confronted to when they had to readapt themselves to their native soil after a deep and prolonged period of assimilation of Western art. Places described in an original way acted as a device to soothe the protagonists' anguishes. In the third part, we deal with the various problems of perception engendered by Western art. Problems such as the way of translating notions and concepts inherited from the Western tradition of the plastic arts or of putting into practice such notions in literary works. In the fourth part, we focus upon new attempts among painters to create fantastic scenery. We observe the emergence of mature conceptions concerning the art and its modes of representation. This evolution towards maturity comes from images as well as from texts, both Japanese and Western. The last part is a survey of various discourses advocating a resistance to Western art in its morals and in its techniques of description. This part focuses around two Japanese writers who had an intimate knowledge of the community of Japanese painters living in Paris. This study belongs at the same time to art history (the way writers envisioned art and artists) and to studies in Japanese literature (techniques of depiction in narrative texts based on the notions inherited from the visual arts)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (612 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 585-612. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.686
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.686
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.