Du nomadisme au socialisme : sédentarisation, collectivisation et acculturation des Kazakhs en URSS (1928-1945)

par Isabelle Ohayon

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Catherine Poujol.

Soutenue en 2003

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    Le projet soviétique de sédentarisation des Kazakhs avait une vocation modernisatrice totale : la fixation des nomades et la transformation de leur structure sociale. Le plan de sédentarisation, déclenché avec la collectivisation devait répondre aux impératifs économiques de l'URSS : le renforcement de l'agriculture, soutien de l'industrialisation, au détriment de l'élevage. Mais la conjonction de diverses mesures coercitives provoqua le rejet massif de cette politique. La chute exceptionnelle du cheptel, les vagues d'opposition, le chaos généralisé conduisirent à la fuite des nomades, à la famine et à une forte mortalité. Le rapatriement des réfugiés kazakhs rendit possible la maîtrise de leur sédentarisation dans les industries, l'agriculture et les nouveaux kolkhozes d'élevage. Le modèle inédit né de cette expérience associait aux normes soviétiques de production les techniques pastorales des nomades, excluait la mobilité du groupe mais laissait se recomposer la structure lignagère.

  • Titre traduit

    ˜"œFrom nomadism to socialism" : settlement, collectivization and acculturation of the Kazakhs in USSR (1928-1945)


  • Résumé

    The Soviet settlement project of the Kazakhs was a plan of total modernization. It tried to fix the nomads and to transform the structure of their society. The settlement project initiated during collectivization had also an economic purpose : to strengthen agriculture instead of stock rising, to support industrialization. Nomads rejected this policy because of the obligatory procurements, repressive measures and collectivization. Exceptional decrease of the livestock, strong opposition and global chaos led to the flight of a large part of population, to famine and to a high level of mortality. Repatriation of many Kazakh refugees made possible the control of their grudgingly settlement in industry and agriculture, but also in new stock-rising collective farms. The original model of society emerged from this experiment combined soviet principles of production with pastoral techniques of nomads. It excluded mobility of the whole group, but led lineage structure re-form.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(440 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 396-425

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.119
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.120
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.119
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.120
  • Bibliothèque : Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (Paris).
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : CR4797-1
  • Bibliothèque : Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (Paris).
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : CR4797-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.