L'imaginaire urbain dans la littérature française fin de siècle

par Michela Gardini

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Pierrette Renard.

Soutenue en 2003

à l'Université Stendhal (Grenoble) .


  • Résumé

    La thèse porte sur l'étude de l'imaginaire urbain dans la littérature essentiellement française de la fin du XIX ème siècle. Elle se propose l'objectif d'analyser les raisons de la mise en scène de villes qui finissent par se présenter toutes (Rome impériale, Alexandrie, Byzance, Bruges, Aigues-Mortes, Venise, Paris, Amsterdam) sous le signe de la perte, dans une optique improductive et autoréferentielle. Pour cela elles deviennent la métaphore de la condition de l'intellectuel décadent à une époque dominée par l'idéologie bourgeoise.

  • Titre traduit

    The urban imaginary in the french literature of the end of nineteenth century


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 277 f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 262-277

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque et appui à la science ouverte. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2003/48

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003GRE39048
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.