La vie d'une forme : l'alexandrin renaissant (1452-1573)

par Olivier Halévy

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Francis Goyet.

Soutenue en 2003

à l'Université Stendhal (Grenoble) .


  • Résumé

    Entre le dodécasyllabe médiéval et l'alexandrin classique, le vers de douze syllabes prend à la Renaissance un statut particulier. Réapparaissant dans les années 1450 après une disparition d'un siècle, il reste marginal jusqu'en 1555 et ne s'impose véritablement qu'autour de 1570. Mais il possède un fonctionnement sémantique très original. Non seulement le nom "alexandrin" qu'il reçoit au début du XVe siècle le dote d'une mémoire et d'un puissant imaginaire épique, royal et national qui le transforme en véritable symbole, mais sa longueur exceptionnelle et la symétrie de ses deux hémistiches génèrent plusieurs inventions strophiques, génériques, linguistiques et rhétoriques. Plus riche qu'un simple vers et moins codé qu'un genre littéraire, l'alexandrin renaissant peut être considéré comme une forme aux enjeux particulièrement complexes. L'alexandrin renaissant présente ainsi un double intérêt. Il permet d'abord de préciser les étapes et les enjeux de la naissance de ce qui deviendra le grand vers français. Mais il invite également à renouveler la définition sémantique et fonctionnelle du vers en général. Abandonnant la perspective strictement métrique au profit d'une approche plus large fondée sur un corpus important, nous avons cherché à mettre en évidence toute la "vie" de cette forme originale, de son renouvellemnt fonctionnel vers 1450 sous l'influence de sa mémoire épique, à sa diffusion par les traductions de la première moitié du XVIe siècle, jusqu'à sa transformation progressive en mètre français sous l'impulsion des poètes de la Brigade.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 693 f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 643-676

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2003/29
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.