Les Chicanos en Californie : menace ou atout pour les Etats-Unis du XXème siècle

par Yvan Trousselle

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Rolande Borrelly.

Soutenue en 2003

à l'Université Stendhal (Grenoble) .


  • Résumé

    Il y a un siècle et demi, à la veille de la première ruée vers l'or, la Californie, peuplée de quelques milliers de Mexicains, était un immense pâturage pour quelques élevages des bovins qui constituaient la seule activité économique. En 2002, avec près de trente-quatre millions d'habitants, l'Etat de Californie est le plus peuplé de l'Union, et son économie a récemment été classée au cinquième rang mondial, devant la France. 30 % de la population californienne est d'origine mexicaine, c'est-à-dire chicano, contre 40 % de population d'origine européenne "blanche". En 2030 ces proportions seront inversées. Une telle situation n'est pas survenue brutalement. Depuis un siècle les Chicanos arrivent en nombre pour soutenir l'économie californienne, il s'agit probablement du plus long mouvement migratoire ininterrompu. Dans unpremier temps, les facteurs qui ont permis à la Californie d'atteindre son niveau de richesse actuel sont analysés. Après l'étincelle de la découverte de mines d'or, les richesses nateurelles et l'ingéniosité des hommes permettront aussi bien de coloniser de vastes étendues déseriques pour y installer la première production de primeurs au monde, que d'inventer Silicon Valley. Dans cette ascension fulgurante, les Chicanos le plus souvent maltraités ont joué un rôle mal connu, notamment dans l'agriculture. Ce rôle ingrat est exposé dans tous ses détails. Ces Chicanos, devenus première minorité en Californie, s'intégreront-ilsau reste de la population, comme ont pu le faire à d'autres époques des vagues d'immigrants telles que les Irlandais ou les Italiens? Après avoir analysé les processus habituels de l'assimilation, la thèse défend que le fameux melting pot américain ne peut pas fonctionner avec les Chicanos mais que ce constat ne joue pas forcément en leur défaveur. Les Chicanos disposent en effet de valeurs solides et surtout d'une culture originale vivace sur lesquels s'appuyer pour envisager leur avenir.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 318f.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.301-318

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2003/4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.