Du service public à l'entreprise commerciale : communication et changement à France Télécom

par Milie Theodora Miere-Pélage

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Bernard Floris.

Soutenue en 2003

à l'Université Stendhal (Grenoble) .


  • Résumé

    En France, c'est une administration des PTT qui a engagé la modernisation du réseau téléphonique en 1970. Ce monopole public devient une entreprise commerciale en 1990 pour devenir ensuiteune organisation semi-privée. France Télécom a dû faire face à des évolutions statutaires et organisationnnelles. Cette recherche s'est construite autour de la place de la communication dans un contexte de changement organisationnel. Elle s'est organisée autour de la "mise en acceptation", la construction de la nouvelle représentation de l'entreprise. Grâce à l'observation des comportements et des enquêtes, il semble que les ministres et les dirigeants de France Télécom se sont servis d'un discours dogmatique pour expliquer le changement et le faire expliquer aux salariés. La communication dit ce qu'est l'entreprise et vers quoi elle tend. Alors que les individus sont guidés par des logiques propres dans leur représentation de l'entreprise et se servent d'autres canaux pour se forger une opinion.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(489 f.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 381-397

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2003/2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.