Télévision et processus de paix : l'exemple nord-irlandais : (1993-1998

par Raphaël Ruiz

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Pierre Bréchon.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Television and peace process : the Northern-Irish example (1993-1998)


  • Résumé

    La relation entre les médias et les conflits semble aller de soi et de nombreux ouvrages y sont consacrés. En revanche, peu de personnes se sont penchées sur le rôle des médias dans la résolution des conflits. On pourrait supposer que si le presse est présente et influente en temps de guerre, elle peut également l'être dans le processus de pacification. Comment se traduit cette influence éventuelle ? Les médias sont-ils de véritables acteurs dans un processus de paix au même titre que les hommes politiques et la population ? La presse peut-elle être manipulée au profit des différents protagonistes ou au contraire garde-t-elle son inde��pendance qui peut en faire un partenaire à part entière ? Quelle est sa relation avec les autres acteurs ? Enfin, favorise-t-elle le processus ou, au contraire, joue-t-elle un rôle néfaste ? La tendance médiatique de simplifier les événements et de se concentrer sur les points négatifs plus que positifs peut rendre difficile les tentatives de résolution de conflit. A travers l'exemple nord-irlandais, nous verrons que la réponse n'est pas si simple et que le rôle des médias varie selon la situation et les circonstances. S'ils peuvent rendre difficile la conduite d'un processus, celui-ci ne peut pas non plus se dérouler sans la presse. Nous avons choisi le processus de paix nord-irlandais car il nous semble emblématique d'une utilisation intensive des médias, et en particulier de la télévision, dans la résolution d'un conflit. La période étudiée commence en 1993 avec la déclaration de Downing Street et s'achève en 1998 avec la signature de l'accord de Belfast.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 625 f.
  • Notes : Thèse non reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 603-608

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205141/2003/31
  • Bibliothèque : Sciences Po Grenoble (Grenoble). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : ZD 546 [CONSULTATION SUR PLACE]
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.