La trace habilitée : une ethnographie des espaces de conception dans un bureau d'études de mécanique : l'échange et l'équipement des objets grapho-numériques entre outils et acteurs de la conception

par Lécaille, Pascal

Thèse de doctorat en Génie industriel. Économie et sociologie

Sous la direction de Dominique Vinck.


  • Résumé

    Dans les bureaux d'études, les utilisateurs de CAO sont continuellement à la recherche d'informations sur les "voisins". Le travail porte sur les modalités de passage des données techniques. Des objets intermédiaires, définis comme objets grapho-numériques, sont produits en tant que brouillon pour définir et valider une solution, en tant que pièce à conviction pour (se) convaincre de la solution retenue, et enfin en tant que trace habilitée à faire le passage entre espaces de conception, que les acteurs acceptent de laisser voir et de mettre en circulation. Ces objets reçoivent un équipement faisant l'objet de controverses. La trace habilitée permet de reconsidérer la conception par la prise en compte des dons. La sociologie des processus de conception s'enrichit d'une analyse anthropologique à partir de la mise en circulation des objets intermédiaires en tant qu'acte de langage. Ceci met en avant la part d'oralité au sein du bureau se définissant par la matérialité.

  • Titre traduit

    The "trace habilitée" : an ethnography of the design spaces in a mechanical design office : exchange and equipment of digigraphics between tools and design actors


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 234 f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 226-231

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205141/2003/21
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.