Rôle du Corticotropin-Releasing Factor (CRF) périphérique dans les relations stress-inflammation digestive

par Christophe Lamy

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Bruno Bonaz.

Soutenue en 2003

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    Les maladies inflammatoires cryptogénétiques de l'intestin sont aggravées par le stress. Le but de ce travail est de caractériser le rôle du Corticotropin-Releasing Factor (CRF), neuropeptide clef de la réponse au stress, de son analogue l'urocortine et de leurs récepteurs, CRF1 et CRF2, dans le tube digestif lors d'une colite. L'expression de CRF, urocortine, CRF1 et CRF2 a été localisée par immunohistochimie dans le système nerveux entérique et détectée par RT-PCR quantitative. Il n'éxistait pas de modification du profil d'expression des messagers lors d'une colite à l'acide trinitro-benzènesulfonique (TNBS). Un stress d'immobilisation améliorait la colite après 10 jours et la réactivait après 6 semaines. On observait une tendance à l'augmentation de l'expression du CRF1 et à la diminution de l'expression du CRF2 sous l'effet du stress. En conclusion, le système CRFergique périphérique digestif pourrait expliquer les effets proinflammatoires du stress lors d'une colite.

  • Titre traduit

    Role of peripheral Corticotropin-Releasing Factor (CRF) in stress-digestive inflammation interactions


  • Résumé

    Inflammatory Bowel Disease (IDB) are worsened by stress. The aim of this work was to characterize the role of Corticotropin-Releasing Factor (CRF), a key neuropeptide of the stress response, its analog urocortin and their receptors, CRF1 and CRF2, in the gastro-intestinal tract during colitis. Expression of CRF, urocortin, CRF1 and CRF2 were localized to the enteric nervous system by immunohistochemistry and further detected by quantitative RT-PCR. There was no alteration of the messengers' profile of expression during a trinitrobenzenesulfonique acid (TNBS)-induced colitis. Immobilization stress improved colitis after 10 days and reactivated it after 6 weeks. There was a tendency to an increase in expression of CRF1 and a decrease in expression of CRF2 by stress. In conclusion, digestive peripheral CRF system may account for the proinflammatory of stress effects during colitis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (198 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 305 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Médecine Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TB03/9020
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6333
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.