Etude numérique de la bifurcation et de la localisation à l'aide de modèles de second gradient

par Jean-Christophe Moullet

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de René Chambon.

Soutenue en 2003

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une étude numérique de la modélisation du phénomène de post-localisation des déformations dans les géomatériaux à l'aide d'un modèle enrichi de second gradient est réalisée ; nous nous intéressons particulièrement à la perte d'unicité de la solution d'un problème aux limites. Des calculs éléments finis en grandes déformations sont présentés, avec des modèles élastoplastiques locaux de second gradient. Après leur présentation théorique et numérique, une analyse de bifurcation des modèles de second gradient est proposée. Une méthode numérique de recherche de la perte d'unicité de la solution d'un problème aux limites est introduite puis utilisée avec plusieurs modèles élastoplastiques. Des initialisations aléatoires du processus itératif montrent ainsi que les termes de second gradient ne sont pas suffisants pour restaurer l'unicité de la solution du problème aux limites quand celle-ci est perdue, mais permettent d'obtenir l'objectivité des calculs numériques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 211 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 205-211

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/GRE1/0210
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/GRE1/0210/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.