Aspects structuraux et fonctionnels de la transcription et de la réplication des virus à ARN négatif non segmenté

par Manos Mavrakis

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Rob W.H. Ruigrok.

Soutenue en 2003

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de ce travail a été d'obtenir des informations structurales à haute résolution sur la nucléoprotéine (N) du virus de la rage. Celle-ci existe sous deux formes: associée à l'ARN viral ou en complexe avec la phosphoprotéine. La fonction du complexe N-ARN est commune à tous les virus à ARN négatif. Une molécule empêchant la présentation des bases nucléotidiques par N, la fixation de l'ARN, la polymérisation de N ou son association avec la polymérase pourrait inhiber ces virus. La microscopie électronique a été utilisée pour des études ultrastructurales des complexes N-ARN du virus de la rage et de Marbourg. Pour accéder à la résolution atomique, le complexe N-phosphoprotéine a été produit in vivo et sa caractérisation biochimique et biophysique a montré qu'il est allongé et composé d'une molécule de N pour deux de phosphoprotéine. D'autres analyses ont identifié la partie de la phosphoprotéine qui se fixe à N et ont fournit un bon échantillon pour des études cristallographiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 118-137

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/GRE1/0056
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS03/GRE1/0056/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.