Analyse de dix ans de déformation du rift de Corinthe (Grèce) par géodésie spatiale

par Antonio Avallone

Thèse de doctorat en Sismogenèse

Sous la direction de Pierre Briole.

Soutenue en 2003

à l'Institut de Physique du Globe (Paris) .


  • Résumé

    Les données GPS acquises dans le rift de Corinthe pendant onze campagnes menées entre 1990 et 2001 fournissent les vitesses de 57 points avec une précision de ~1. 5mm/an. Le Péloponnèse se déplace avec une vitesse de 30 mm/an en direction N215°E par rapport à l'Europe stable. L'extension à travers le rift est accommodée dans une bande étroite, à l'intérieur du golfe, en mer. Son taux d'ouverture augmente d'est en ouest et est de 16 mm/an près de la ville d'Aigion. Les deux côtés du golfe se comportent comme des blocs rigides affectés par une ratation horaire présentant des taux de 7+-0. 5°/Ma et 2. 8+-0. 8°/Ma respectivement pour le bloc nord et le bloc sud. Les taux d'accumilation de la déformation sur les failles majeures localisées le long de la côte sud du Golfe de Corinthe sont inférieurs à mm/an. Cela implique des périodes de récurrence longs pour des forts tremblements de terre sur ces failles. Aux extrémités occidentale et orientale du rift la déformation est plus distribuée. Le champ de vitesse obtenu nous a permis de contraindre la comparaison entre les nouvelles et les anciennes coordonnées de 224 anciens piliers appartenant au vieux réseau grec de triangulation. L'analyse des mouvements cosismiques et inter-sismiques verticaux a été conduites sur une importante base d'interférogrammes. La présence de artefacts atmosphériques dans les interférogrammes représente la limite principale pour la détection des déformations du terrain. L'approche méthodologique menée popur réduire les contributions troposphériques globale et locale dans les interférogrammes a besoin de la connaissance détaillée des réflecteurs permanents (RP), ce qui peut être obtenues uniquement à travers l'analyse d'une grande population d'interférogrammes. La correction de l'effet atmosphérique global exploite la corrélation entre la phase des RP et leur élévation, et la correction des artefacts locaux est basée sur la corrélation entre interférogrammes contenant la même image

  • Titre traduit

    Analysis of ten years of deformation of the Corinth rift (Greece) by means of space geodesy


  • Résumé

    GPS data collected in the Corinth rift during eleven camapigns between 1990 and 2001 provide velocities of 57 points with ~1. 5mm/yr. Peloponnissos moves at 30mm/yr to the N215°E with respect to the stable Europe. Extension across the rift is accommodated in a narrow band off-shore. Its rate increases from east to west and is 16mm/yr near Aigion. Both sides of the rift behave as a rifid clockwise rotating blocks with rates of 7#0. 5°/Myr and 2. 8#0. 8°/Myr respectively for the northern and southern blocks. The strain accumulation accross the major faults located along the southern coast of the Corinth gulf is less than 1mm/yr. This implies long recurrence periods for large earthquakes on these faults. At the western and eastern ends of the rift the deformation is more diffuse. The resulting velocity field allowed us to constrain the comparison between the old triangulation coordinates and new GPS coordinates at 224 pilars of the old greek tringulation network analysis of the coseismic and interseismic vertical movements in the gulf of Corinth has been carried out with a large interferograms database. The presence of atmospheric contributions in SAR interferograms represents the main limit for the detection of ground deformations. A methodological approach is presented to reduce at both global and local scales the tropospheric contributions in the interferograms. It first requires the refined knowledge of the permanent scatterers that can only be obtained from the analysis of a large population of interferograms. The correction of global scale atmospheric contribution exploits the correlation between phase and topography and the correction of local artefacts is based oncorrelation between interferograms containing one common acquisition

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ([248] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 213-228

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T GLOB 2003 15

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03 GLOB 0015
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.