La mécanique de l'extrusion et de l'extension continentale en Anatolie-Egée : comment la mécanique de la fracturation, basée sur des observations tectoniques et géodésiques (GPS), réconcilie la déformation continentale avec la tectonique des plaques

par Frédéric Jean-Philippe Flerit

Thèse de doctorat en Tectonique et mécanique de la lithosphère

Sous la direction de Rolando Armijo.

Soutenue en 2003

à Paris, Institut de physique du globe .


  • Résumé

    Nous utilisons les observations tectoniques et géodésiques (GPS) pour modéliser la déformation actuelle et l'évolution mécanique de l'Anatolie-Egée. Dans notre approche, la déformation de la lithosphère est localisée sur les failles connues, traitées comme des dislocations dans un milieu élastique. Nous montrons que deux processus tectoniques se superposent à l'échelle lithosphérique : l'extension associée à la subduction hellénique et l'extrusion de l'Anatolie associée à la propagation de la Faille Nord Anatolienne (NAF). Depuis que la NAF a pénétré en Egée, ces processus interagissent mécaniquement. Nous montrons qu'une vaste zone d'endommagement se développe en avant de la NAF pendant que la lithosphère relaxe des déformations élastiques long terme. La NAF est ainsi devenue une faille transformante sur 3/4 de sa longueur. Le comportement élastique simple de la lithosphère continentale explique l'équilibre mécanique entre la rotation rigide de l'Anatolie et la déformation de l'Egée

  • Titre traduit

    The mechanics of continental extrusion and extension in Anatolia-Aegean : how linear elastic fracture mechanics based on tectonic and geodetic (GPS) observations reconcile the continental deformation with plates tectonics


  • Résumé

    Tectonic and geodetic observations (GPS) allow us to model the present-day deformation of the Anatolia-Aegean region and its mechanical evolution. In our approach, the deformation of the lithosphere is localised on known faults, treated as dislocations in elastic half-space. We show that two tectonic processes are superposed at the lithospheric scale : The extension associated with the Hellenic subduction and the extrusion of Anatolia associated with the propagation of the North Anatolian Fault (NAF). Since the NAF entered the Aegean, the two processes interact mechanically. We show that a large process zone forms at the front of the NAF, as the lithosphere relaxes long-term elastic strains. As a result the NAF has become a transform fault for 3/4 of its length. The simple elastic behaviour of the continental lithosphere explains the mechanical balance between the rigid rotation of Anatolia and the deformation of the Aegean

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 148 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 137-148

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T GLOB 2003 10

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03 GLO 0010
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.