Techniques avancées de traitement d'antennes pour la localisation de sources : application à la localisation de mobile : cas du système UMTS

par Emmanuele Grosick

Thèse de doctorat en Signal et images

Sous la direction de Karim Abed Meraim.

Soutenue en 2003

à Paris, ENST .

  • Titre traduit

    Mobile localization for UMTS-FDD system


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La thèse a porté sur la localisation de mobile pour les systèmes UMTS-FDD. Il s'agit d'un sujet qui intéresse de plus en plus les opérateurs, notamment dans le cas de système UMTS-FDD où il existe très peu de réseaux réels. Les différentes approches permettant de localiser un émetteur ont ainsi été envisagées, et plus particulièrement, celles basées sur les mesures de puissances, celles basées sur les temps d'arrivée (TOA) en liaison descendante ou encore celles basées sur les angles d'arrivée (AOA) et sur toute combinaison AOA-TOA. Pour ces différentes approches, nous nous sommes intéressés aux deux principales sources d'erreur pouvant dégrader les performances de la localisation : - l'absence de trajet direct qui est une des caractéristiques des systèmesradio-mobile. - Le problème d'écoute, qui est inhérent au système UMTS-FDD. A ces deux problèmes, nous avons proposé des solutions pour les différentes approches de localisation, qui soient à la fois précises et faciles à mettre en oeuvre au niveau de la norme. Concernant le problème d'écoute, nous avons proposé les solutions suivantes : Pour la liaison montante, il était possible d'envisager les algorithmes de suppression d'interférences existants, basés sur la connaissance des signatures des différents utilisateurs, qui présentent l'avantage d'être beaucoup plus robustes que l'estimation RAKE. Pour la liaison descendante, le mobile neconnaissant pas les signatures des utilisateurs, d'autres solutions devaient être envisagées. La première idée pouvait être d'utiliser les Idle periods, solution standardisée, correspondant à l'introduction de périodes de silence durant lesquelles une seule BS est autorisée à émettre afin de permettre au mobile d'écouter des BSs éloignées. Cette solution réduisant la capacité du système, nous nous sommes ainsi intéressés à d'autres estimateurs plus robustes aux interférences que l'estimateur Rake. En particulier, nous avons étudié l'estimateur RAKE-SP qui consiste à réaliser une projection de l'estimation du canal sur l'espace signal de la matrice de covariance du canal. Les simulations réalisées ont permis de montrer l'efficacité de cette approche. Concernant le problème d'absence de trajet direct, nous avons proposé pour les TOAs (resp. Les AOAs), une méthode de sélection basée sur un critère de cohérence qui permet de sélectionner les 3 (resp. Les 2) mesures paraissant les fiables parmi l'ensemble des mesures disponibles pour effectuer la triangulation. Plus précisément, il s'agit de sélectionner les mesures donnant la position du mobile la plus cohérente avec les différentes mesures de TOAs, AOAs relatives à chaque BS. Les méthodes proposées ont été largement illustrées par de nombreuses expériences réalisées à partir du simulateur UMTS-FDD construit qui ont montré leur efficacité.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (150 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 60 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Télécom ParisTech. Bibliothèque scientifique et technique.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.