Méthodes de simulations rapides du lien radio pour les systèmes 3G

par Ahmed Saadani

Thèse de doctorat en Communications numériques

Sous la direction de Jean-Claude Belfiore.

Soutenue en 2003

à Paris, ENST .


  • Résumé

    Les simulations du lien radio des systèmes à étalement de spectre de troisième génération sont très lentes à exécuter à cause de la complexité des traitements réalisés. Cette complexité provient principalement de la simulation de la corrélation temporelle du canal multi-trajets et du récepteur en râteau qui fonctionne avec plusieurs échantillons par chip. Dans ce travail de thèse nous proposons principalement trois approches pour accélérer le temps de simulations:- La première consiste à exploiter la propriété de bande limitée du spectre Doppler du canal et à générer le canal par une chaîne de Markov de premier ordre suivie d'une interpolation. - La deuxième consiste à remarquer le fait que le spectre de l'énergie utile à la sortie du récepteur en râteau est aussi à bande limitée et à générer directement la sortie du récepteur par une chaîne de Markov d'ordre variable suivie d'une interpolation. - Lorsque les retards du canal ne sont pas des multiples de la durée d'un chip, le récepteur fonctionne avec plusieurs échantillons par chip permettant ainsi d'évaluer correctement les performances du système. La troisième approche consiste à trouver un canal multi-trajets équivalent au canal réel mais ayant des retards mutuellement indépendants et multiples de la durée d'un chip. Ceci permet d'éviter la simulation des filtres d'émission et de réception. Ces approches peuvent être combinées afin d'avoir des outils rapides de simulation du lien radio. Un autre aspect traité dans cette thèse est l'étude de l'effet de l'estimation usuelle du canal à partir des symboles pilotes sur les performances du système. Cette estimation a un impact important sur la boucle de contrôle de puiss [sic]

  • Titre traduit

    Fast Link Level Simulation Methods for 3G Systems


  • Résumé

    Tools for fast link level simulations are needed for 3G CDMA systems due to their processing complexity. This is caused on the one hand by the simulation of the multipath channel time correlation and on the other hand by the rake receiver processing using an oversampling factor higher than one. In this work, we propose mainly three approaches to speed up simulations running duration:- The first one consists in generating the channel by a first order Markov chain followed by an interpolation. This is feasible thanks to the channel Doppler spectrum which is band limited. -The second one consists in generating the useful energy of the rake receiver output and both the channel and the receiver are avoided. This energy is also band limited. The generation is done by a variable order Markov chain followed by an interpolation. - When the path delays are not multiple of the chip duration, the channel and the receiver use more than one sample per chip. The third approach consists in finding an equivalent multipath channel which paths are mutually independent and which delays are spaced by multiples of the chip duration. This method permits to reduce the oversampling factor to one. These points can be combined to provide some tools for the fast link level simulations. Another aspect studied in this thesis is the impact of the conventional channel estimation on the system performance. This estimation which is based on the pilot symbols has an important effect on the closed loop power control when channel delays are less than the chip duration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (143 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 70 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Télécom ParisTech. Bibliothèque scientifique et technique.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.