Identification des clones de lymphocytes T spécifiques de l'antigène liés au m^eme réarrangement VDJβ ancestral

par Abdelbasset Hamrouni

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire, intégrée et cognitive

Sous la direction de Janet L. Maryanski.


  • Résumé

    Le schéma du développement des lymphocytes T dans le thymus est compatible avec la génération à partir d'un même précurseur VDJβ de plusieurs cellules filles exprimant des TRCα différents. Mais l'énorme diversité du répertoire TCR chez la souris normale rend difficile la détection de tels groupes. Les différents modèles de diversité restreinte du répertoire, les souris TCRβ transgéniques, suggèrent que la diversité du répertoire TCRα, associé à un TCRβ donné au niveau des lymphocytes T matures, pourrait être fortement réduite par les processus de sélection. Nous avons considéré que si certains descendants d'un même réarrangement VDJβ expriment des TCRα similiaires, certaines de ces cellules pourraient reconnaître le même épitope. Dans ce cas, il serait possible de les détecter par l'analyse détaillée des répertoires TCRαβ spécifiques de l'antigène sélectionnés lors des réponses immunitaires qui se traduisent par une forte expansion clonale. Nous avons utilisé un modèle de réponse lymphocytaire T CD8 qui permet l'indentification ex vivo et la purification d'une sous-population fortement enrichie en cellules spécifiques de l'antigène à partir de souris individuelles. En plus, cette réponse immunitaire est dirigée essentiellement contre un seul peptide le HLA-CW3(170-179) présenté par les molécules H-2Kd dont le répertoire est caractérisé par une diversité relativement étroite facilitant ainsi son analyse à partir de cellules individuelles. En faisant appel à des techniques de "single-cell RT-et DNA-PCR" très efficaces, nous avons pu détecter des clones de cellules T qui partagent le même réarrangement VDJβ associé à des TCRα différents dans des clones distincts. En outre, ces cellules dont l'origine commune a pu être prouvée par l'amplification des réarrangements DJβ résiduels, peuvent être sélectionnées par le même antigène chez une souris normale et contribuent au répertoire immun à des proportions inégales. Ces résultats suggèrent que, chez la souris normale, la diversité du répertoire TCRα associé à un réarrangement VDJβ pourrait être en fait très limitée.

  • Titre traduit

    Identification by single-cell PCR of antigen-specific T cell clones derived from the same ancestral VDJβ precursor


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 64 p.
  • Notes : Autorisation de publication délivrée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.non paginée à partir de la p. 65

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Sciences (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.