Peut-on utiliser la sociologie de la traduction pour la gestion de l' innovation ? : Expérimentations réflexives à partir de l'élaboration de dispositifs de suivi et d'évaluation des projets innovants dans le domaine des transports

par Solange Martin

Thèse de doctorat en Socio-économie de l'innovation

Sous la direction de Bruno Latour.

Soutenue en 2003

à Paris, ENMP .


  • Résumé

    Cette thèse vise à préciser la normativité de la " sociologie de la traduction " ou " sociologie des sciences et des techniques de Bruno Latour et Michel Callon " appliquée à la gestion de l'innovation. L'étude porte sur les dispositifs développés lors de deux projets de recherche européens, STEMM et PROTEE (EC-DG7), consistant à dériver des ressources conceptuelles de la sociologie de la traduction une liste d'indicateurs de suivi et d'évaluation des projets en situation d'incertitude radicale ou d'impossibilité de probabiliser l'avenir. Partant de ce travail de terrain, l'analyse, réflexive, montre comment la " mise en boîte noire " de la sociologie conduit à abandonner sa traditionnelle posture de neutralité descriptive inspirée de l'ethnométhodologie au profit d'affirmations normatives sur la qualité des procédures d'exploration des projets, affirmations qui sont, d'ailleurs, ce qui permet de proposer un dépassement possible du problème de gestion posé.

  • Titre traduit

    Is it possible to use sociology of translation for innovation management ? : Reflexive experimentations from the elaboration of management and evaluation tools for innovative projects in the field of transportation


  • Résumé

    This dissertation aims at precising the normativity of sociology of translation or science and technical studies from Bruno Latour and Michel Callon when applied to innovation management. The study focuses on the management tools developed during two European research projects, STEMM and PROTEE (EC-DG7), consisting in building, from the conceptual resources of the sociology of translation, a list of management indicators for projects in situation of radical uncertainty or impossibility to make probability calculations about the future. The reflexive analysis on this field work shows that black-boxing the sociology of translation leads to giving up its traditional position of descriptive neutrality inspired by ethnomethodology for normative affirmations on the quality of the exploration procedures to be followed, affirmations that are, also, what allows to propose a possible overcoming of the management problem in question.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (350 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 245 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.