La diplomatie économique autour du contrat du TGV Coréen : une sociologie de grand contrat international

par Seong-Hyun Kim

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Yves Dezalay.

Soutenue en 2003

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Depuis les années 1980, le capitalisme est marquée par l'expansion du libéralisme. En même temps, les compétitions entre les états et les multinationales produisent le nouveau protectionisme dans certains secteurs industriels. Cette thèse a pour but d'analyser ce caractère contradictoire par l'étude sur les enjeux autour de la construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse en France et en Corée du Sud et autour du contrat de train à grande vitesse coréen. Dans le champ national, le secteur ferroviaire constituait un marché monopolistique. Mais les réformes libérales de ce secteur public produisent le désengagement de l'Etat et les opérateurs de chemin de fer qui étaient sous la tutelle de l'autorité publique doivent chercher une nouvelle stratégie pour leurs gestions. En analysant le processus de décision pour la ligne à grande vitesse, nous allons montrer les enjeux nationaux dans le secteur de chemin de fer. La marché international du train à grande vitesse est oligopolistique. Il est dominé par un petit nombre des entreprises multinationales armées des grandes capacités financières et technologiques. En analysant les enjeux autour du contrat de train à grande vitesse coréen, nous essayons de montrer les alliances et les compétitions entre les divers acteurs publics et privés dans un champ international et la nouvelle norme du commerce international.

  • Titre traduit

    The economic diplomacy for the Korean High-Speed rail contract : a sociology of grand international contract


  • Résumé

    Since 1980s, capitalism is marked by the expansion of liberalism. At the same time, the competitions between the States and the multinationals produce new protectionism in certain industrial sectors. The aim of this thesis is to analyze this contradictory character by studying the interaction around the construction of the high-speed rail in France and South Korea and around the contract of Korean high-speed train. In the national field, the railway sector constituted a monopolistic market. But the liberal reforms of this public sector produce disengagement of the State and the operators of railways who were under the supervision of the public authority must seek a new strategy for their management. By the analysis of the decision-making processes for the high-speed rail, we will show the national interaction in the railway sector. The international market of the high-speed train is oligopolistic. It is dominated by a small number of the multinational corporations armed with the great financial and technological capacities. By analyzing the games around Korean high-speed train contract, we try to show the alliances and the competitions between the various public and private actors in an international field and the new international trade standard.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (736 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.690-731

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2003-136
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12278
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.