Philosophie de la littérature et de l'action : recherches sur le syllogisme pratique et poétique

par Michael Pagalos

Thèse de doctorat en Philosophie. Littérature

Sous la direction de Vincent Descombes.

Soutenue en 2003

à Paris,EHESS .


  • Résumé

    Le dialogue entre phénoménologues, causalistes et intentionalistes entrepris ici, a obéit à une finalité pratique : éclairer la structure de l'action humaine en élucidant les notions qui y sont impliquées : son intention, ses fins, son récit. Nous avons vu que cela n'est possible qu'à partir d'une alyse holiste. Cette conclusion nous a permis d'entrer dans le domaine des théories littéraires armés des instruments de l'anthropologue/sociologue pour poser la question de savoir comment arrêter l'aliénation permanente de la personne humaine dans ses oeuvres(?), comment sortir de la tragédie de l'Histoire (?), comme constitutive pour la cosmologie romanesque. Les analyses entreprises sur la guerre et le nazisme à partir de R. Musil et Th. Mann ont voulu orienter vers cet horizon: l'oeuvre littéraire, loin de représenter la mise en lumière d'expériences solipsistes ou "privées", constitue notre instrument intellectuel le plus pénétrant pour analyser société et histoire. Face à l'"Histoire" triomphante, avec ses vicissitudes et ses apocalypses sanglantes, le romancier peut s'ériger en seul penseur de l'humain.

  • Titre traduit

    Philosophy of literature and of action : research into practical and poetical syllogism


  • Résumé

    The dialogue between phenomenologists, causalists and intentionalists attempted here has obeyed a practical finality : to illiminate the structure of human action by eclucidating its intention, its ends, its narration. We have seen that this is not possible but through an holistic analysis. This conclusion has permitted us to enter into the domain of literary theories armed with the anthropologist's/sociologist's instruments for adressing the question, how may we end the permanent alienation of the human person in history (?) how can we escape the tragedy of History (?), as the constitutive question of novel's cosmology. The analyses applied to war and nazism, beginning with R. Musil and Th; Mann, have willed an orientation into this horizon : literary work, far from representing the emergency of "private" or solipsistic experiences, constitues our most penetrating intellectual instrument for analyzing society and history. Facing triumphant "History", with her vicissitudes and blood-stained apocalypses, yhe novelist can appear as the sole thinker of the human.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (544 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 533-540. Notes bibliographiques. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : I 4= 13035
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2003-104

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12183
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.