Les mutations de l'économie est-allemande depuis la réunification : un éclairage institutionnel et évolutionnaire

par Agnès Labrousse

Thèse de doctorat en Science économique

Sous la direction de Bernard Chavance.

Soutenue en 2003

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Treize ans après la réunification, l'économie est-allemande ne ressemble guère au modèle rhénan. Prisonnière d'une approche en terme de rattrapage, les théories de la transition semblent de peu de secours pour rendre intelligibles les caractéristiques émergentes de l'économie est-allemande. Celles-ci ne peuvent être comprises que si le transfert institutionnel, caractéristique centrale du mode est-allemand de sortie du socialisme, est endogénéisé au sein du cadre théorique. Est donc proposé un modèle explicatif axé sur différents niveaux institutionnels et organisationnels et leur dynamiques différenciées. Les effets du transfert institutionnel sur les dynamiques macro, méso et microéconomiques s'avèrent alors plus ambigus qu'il n'a été postulé jusque-là. L'évolution de l'économie est-allemande, loin de suivre un modèle linéaire de rattrapage, est sujette à des phénomènes de dépendance du sentier à la fois par rapport au choc de la réunification et au socialisme. Apparaissent alors des phénomènes d'hybridation entre éléments importés et inertiels qui dessinent des configurations organisationnelles et institutionnelles originales.

  • Titre traduit

    The dynamics of the East German economy since 1990 : an institutional and evolutionaary approach


  • Résumé

    Thirteen years after German reunifications, the East German economy still does not resemble Rhineland capitalism. Instead of the strong West german Mittelstand, there are fragile microcompanies; instead of export champions firms dependent on local markets and on the state; instead of a large, competitive industrial sector, a very small one. The transfer of West German formal institutions did not lead to a raplication of the West german capitalism. To understand why, the institutional transfer must be placed in a multilevel theoretical framework for gasping its impact on macro, meso and microdynamics. This impact can then be seen as more ambiguous than is usually admitted. Far from the assumptions underlying the transition paradigm, the East German transformation is no to be understood as a mere catching-up. The dynamics in the East are path-dependent, i. E. , affected lastingly by the shock of reunification and the perios of Socialism. The interaction between the informal rules has given rise to a hybridisation that is producing original organisational and institutional forms.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (642 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.606-637

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2003-97
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.