Les dessins du Mémoire de Laurent Mahelot : enjeux iconographiques et théoriques de l'image du décor théâtral (1625-1640)

par Marc Bayard

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Yves Hersant.

Soutenue en 2003

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    L'étude des dessins du Mémoire de Laurent Mahelot (manuscrit de la B. N. F contenant 47 esquisses pour des décors de théâtre à Paris) a permis d'établir une iconographie théâtrale fondée à partir d'une définition de l'image du décor en trois propositions : cette image est contextualisée, élaborée d'après des références picturales et poétiques, et elle est construite selon des implications théoriques. La première partie comprend une délimitation du contexte historique des esquisses du Mémoire. Nous avons, grâce à la découverte de documents d'archives, mis à jour l'importance de Georges Buffequin dans la vie artistique parisienne du début du XVIIe siècle (peintre du roi au service de Richelieu, créateur des dessins du Mémoire). Dans la deuxième partie, nous avons montré en quoi une analyse iconographique spécifique pouvait aider à comprendre la particularité de l'iconographie du décor : c'est-à-dire une imbrication d'éléments visuels "réels" et symboliques. Enfin, dans la dernière partie, nous avons envisagé les implications théoriques de l'image du décor, notamment celle de l'étendue scénique. Par ailleurs, l'étude du Discours à Clinton a permis de révéler l'intérêt de ce texte que l'on considère comme le manifeste de l'esthétique de la variété : il s'intègre ainsi dans l'étude des débats pré-académiques. L'image du décor du début du XVIIe siècle, étudiée dans une pluralité méthodologique du fait de la polyvalence de l'objet, a montré sa valeur iconographique et théorique. Grâce aux dessins de Georges Buffequin, réhabilité, nous avons approfondi la connaissance d'une histoire de l'art pré-académique.

  • Titre traduit

    The drawings of Laurent Mahelot's Mémoire : the scene-painting image : iconographic and theoretical considerations (1625-1640)


  • Résumé

    A study of the drawings of Laurent Mahelot's Mémoire (a manuscript containing 47 sketches for scenery-painting, at the Bibliothèque Nationale de France in Paris) permitted me to establish a theatrical iconography based on a definition of the scenery-painting image : a contextual image elaborated from pictorial and poetic referents, and made according to theorical implications. The first part of my thesis is an attempt to delimit the historical context of the Mémoire's sketches. The discovery of some new archive documents allowed me to demonstrate the importance of Georges Buffequin in the artistic life of Paris in the first half of 17th century (the King's painter employed by Richelieu, and creator of the drawings of the Mémoire). In the second part, I show how a specific iconographic analysis could help us to understand the particularity of scenery-painting iconography, i. E. An interconnection of symbolic and real visual elements. Finally, in the third part, I treat the theoretical implications of the scenery-painting image, especially the question of stage "extent". The analysis of the Discours à Cliton reveals the importance of this text, which can be considered as a manifesto of the aesthetic of variety, and thus belongs to pre-academic debates. The analysis of the scenery-painting image during the first years of the 17th century, using a methodological plurality because of the polyvalence of the subject, gives proof of its iconographical and theoretical validity. In fouding my research on Georges Buffequin's drawings, now re-evaluated, I hope perhaps have opened a new door in the knowledge of pre-academic art history.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Somogy éd. d'art à Paris et par Académie de France à Rome à Rome

Feinte baroque : iconographie et esthétique de la variété au XVIIe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (711-[186] f.)
  • Notes : Thèse autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.422-484. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2003-91

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 13076
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4583
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par Somogy éd. d'art et par Académie de France à Rome à Paris

Informations

  • Sous le titre : Feinte baroque : iconographie et esthétique de la variété au XVIIe siècle
  • Dans la collection : Collection d'histoire de l'art , 12
  • Détails : 1 vol. (252 p.)
  • ISBN : 978-2-7572-0292-0
  • Annexes : Bibliogr. p. [181]-189. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.