La relation au travail dans la société esclavagiste : l'exemple de la Guadeloupe et de la Martinique

par Caroline Oudin-Bastide

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Dominique Schnapper.

Soutenue en 2003

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette étude se propose un double objectif : d'une part appréhender la conception du travail prépondérante dans la société esclavagiste, d'autre part analyser le débat opposant colons et abolitionnistes. La première partie -L'hégémonie des planteurs- se donne pour buts d'analyser le rapport au travail des planteurs, de montrer comment ceux-ci ont construit une représentation positive de leur propre activité au détriment de celle des négociants, d'exposer enfin comment l'ethos des planteurs s'est imposé comme modèle dans un processus supposant, d'une part, l'érosion du travail blanc, d'autre part, le contrôle des virtuels contre-pouvoirs constitués par la justice et la religion. La seconde partie -Travail et servitude- s'emploie à décrire la division du travail servile, à cerner la capacité de l'esclave à accéder à des activités autonomes, à comprendre le rapport maître-esclave et enfin analyser la place du travail dans le débat sur l'abolition de la traite et de l'esclavage

  • Titre traduit

    Relationship with work in slaveholding societies : Guadeloupe and Martinique example


  • Résumé

    The present study has a twofold objective : on the one hand, it will try to comprehend the predominant views concerning work in slaveholding societies, on the other hand, it will analyse the debate opposing people in favour of slavery and the advocates of free work. The first part -Hegemony of planters- will expose how the planters' ethos imposed itself as a model in a process that postulates the erosion of the white man's labour force on the one hand, and the control of the potential forces of opposition formed by justice and religion on the other hand. The second part -Work and servitude- will try to describe the division of slave work, to determine the capacity of slaves to achieve independant activities. This part of the study will endeavour to understand the master-slave relationship, and, finally, to analyse the place that work held in the debate on the abolition of slave trade and slavery that opened in the 1770s.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Editions La Découverte à Paris

Travail, capitalisme et société esclavagiste : Guadeloupe, Martinique, XVIIe-XIXe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (664 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 625-664.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2003-67

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12615
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Editions La Découverte à Paris

Informations

  • Sous le titre : Travail, capitalisme et société esclavagiste : Guadeloupe, Martinique, XVIIe-XIXe siècle
  • Dans la collection : Textes à l'appui
  • Détails : 1 vol. (347 p.)
  • Notes : Autre tirage : 2016.
  • ISBN : 2-7071-4553-X
  • Annexes : Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.