Le savant, la race et la politique : la conversion de la "science de l'Homme" allemande à la "science de la race" (1890-1914) : histoire politique d'une discipline scientifique et contribution à l'étude des origines du racisme nazi

par Benoît Massin

Thèse de doctorat en Histoire des sciences

Sous la direction de Jean-Pierre Peter.

Soutenue en 2003

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Contrairement aux clichés sur l'histoire de l'Allemagne, la "science de l'Homme" au XIXe siècle y défendait des valeurs humanistes. Elle était même davantage engagée dans ce combat que ses équivalents d'autres pays occidentaux. En revanche, la "science de la race" des années 1930 véhiculait des valeurs politiques radicalement opposées à cette tradition humaniste. Une rupture radicale est intervenue dans la science allemande entre 1890 et 1914. C'est aussi dans cette période que les principaux ingrédients de ce qui allait devenir l'idéologie raciale du nazisme ont été synthétisés. La science établie et la profession médicale ont joué un rôle majeur dans la construction de ce nouveau "racisme scientifique". La thèse analyse les facteurs, aussi bien politiques que scientifiques, qui ont conduit à cette métamorphose. L'histoire politique de cette discipline scientifique fournit une nouvelle image sur l'histoire politique allemande et les "origines scientifiques" du racisme nazi.

  • Titre traduit

    Science, race and politics in Germany : from the "science of Mankind" to the "science of race" (1890-1914) : a political history of a scientific discipline and a contribution to the study of the origins of national-socialist racism


  • Résumé

    Contrarily to the usual picture about Germany, the german "science of Man" in the 19th century was defending humanistic values and even more so than some of its western counterparts. However, the "science of race" which preceded the nazi take-over promoted values totally opposed to this humanistic tradition. A dramatic change in german academic science took place between 1890 and 1914. It is also in this period that the main ingredients of what was to become the nazi race ideology were shaped and synthesized. Academic science and the medical profession played a major role in the construction of this new "scientific racism". The main part of the Ph. D. Analyses the factors, both political and scientific, which lead to this change. Through the political history of a scientific discipline a new picture is suggested on Germany's political history and on the "scientific origins" of national-socialist racial ideology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1252 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.1143-1224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2003-59

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 13028
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.