Changement technique et double dividende d'écotaxes : un essai sur la confluence des prospectives énergetique et macro-économique

par Frédéric Ghersi

Thèse de doctorat en Sciences économiques. Analyse et politique économiques

Sous la direction de Jean-Charles Hourcade.

Soutenue en 2003

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Les travaux présentés dans cette thèse traitent de l'évaluation des coûts macroéconomiques de politiques climatiques nationales et mondiales. Ils propsent une articulation innovante des prospectives énergétique et macroéconomique dont l'objectif est d'assurer la représentation fidèle, dans la modélisation macroéconomique, des élasticités du système énergétique révélées par l'analyse technico-économique. Ils contestent les études analytiques concluant à l'improbabilité d'un dividende économique net de réforme écofiscales, en démontrant que la nature inflationniste ou déflationniste d'une réforme écofiscale dépend des structures de production et de consommation préexistant à la réforme, ainsi que de leur réactivité au signal-prix. Ils soulignent enfin le rôle prépondérant du changement technique induit et de ses modalités - éviction de l'investissement de productivité générale éventuelllement corrigée par une diffusion du progrès technique spécifique - sur l'obtention d'un second dividende.

  • Titre traduit

    Technical change and the double dividend : a tentative confluence of the energy and macro-economic forecasting


  • Résumé

    This PhD thesis is devoted to the evaluation of the macro-economic costs of national and global climate policies. It is primarily built on an innovative articulation of the energy and macro-economic forecasting, insisting on the precise reproduction of the elasticities revealed by the technoeconomic modeling of energy systems in a macro-economic framework. It also questions the analytical results putting in doubt the hypothesis of a double dividend, by demonstrating that the ultimate deflationist or inflationist nature of an "ecofiscal" reform depends on the pre-existing production and consumption structures, and on their reactivity to the price-signal. At last, it underlines the predominant role of induced technical change and its particular - crowding-out of general productivity investment, tempered by possible spillovers from the energy-oriented technical progress - on obtaining a second dividend.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (289 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.273-282.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2003-53
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.