Le rôle (pré)constituant de la Commission vérité et réconciliation : le renouvellement du constitutionnalisme en Afrique du Sud

par Andrea Lollini

Thèse de doctorat en Droit et sciences sociales

Sous la direction de Olivier Cayla et de Anna Maria Gentili.

Soutenue en 2003

à Paris, EHESS en cotutelle avec l'Università degli studi (Bologne, Italie) .


  • Résumé

    Cette thèse étudie l'expérience de la Commission Sud-africaine Vérité et Réconciliation dans son rapport avec le processus constituant post-apartheid. Elle analyse d'abord la morphologie du rituel de l'aveu d'un point de vue historique, juridique et sacramentel, à la base du fonctionnement de la procédure de la Commission. L'auteur explore ensuite les conséquences produites par l'action de la Commission, tant sur le processus formel d'écriture de la nouvelle Constitution démocratique, que sur la fabrication de l'unité du nouveau corps politique post-ségrégationniste. La structure de la thèse comporte le tryptique suivant : 1) renouvellement du constitutionnalisme en Afrique du Sud; 2) analyse de la morphologie historique du rituel de l'aveu et qualification de la pratique de l'aveu dans la procédure de la Commission; 3) analyse de la configuration de la nouvelle souveraineté démocratique sud-africaine post-apartheid.

  • Titre traduit

    The (pre)constituent role of the truth and reconciliation commission : the renewing of the south african constitutionalism


  • Résumé

    This thesis explores the experience of the South African Truth and Reconciliation Commission and its relationship with the post-arpatheid constituent process. The confession, constituting one of the basis of the Commission's procedure have been analysed from an historical, legal and theological perspective, trying to shape the influences of the Commission's activity, first on the process of codification on the new democratic Constitution, then on the fabrication of the unity of a new democratic political body. The structure of the thesis is composed of three parts : 1) the renewing of the South African constitutionalism; 2) the analyse of the historical morphology of the confession and qualification of the confession in the Truth Commission procedure; 3) analyse of the configuration of the South African democratic sovereignty in post-apartheid era.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (564 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 522-567

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Assas. Institut de droit comparé. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : C4°684
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2003-48
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.