Les relations interreligieuses en France : entre affirmations identitaires et constructions du pluriel

par Anne-Sophie Lamine

Thèse de doctorat en Sociologie du religieux

Sous la direction de Danièle Hervieu-Léger.

Soutenue en 2003

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Dans un contexte de recompostion du croire, de pluralité religieuse et de laïcité, on analyse les interactions entre croyants de groupes religieux différents. Si quelques groupes interreligieux ont démarré dans l'entre-deux guerre, les associations, d'abord judéo-chrétiennes, puis islamo-chrétiennes et multilatérales, se sont multipliées, surtout depuis 1990. Les institutions religieuses ont aussi progressivement pris en compte la pluralité. Enfin, on voit apparaître une régulation publique de la pluralité religieuse par des institutions publiques, qui révèle une évolution de la laïcité. En étudiant ces transformations, la question centrale qui oriente l'analyse est celle de la reconnaissance. Le mouvement de reconnaissance de la pluralité travaille la scène religieuse, en interaction avec celui des réaffirmations identitaires. Après avoir montré l'émergence de cette dynamique interreligieuse, on en propose une typologie, et une analyse des pratiques. La pluralisation du champ religieux peut induire une transformation de la relation à l'autre vers plus de reconnaissance, mais révèle aussi des résistances à la prise en compte de l'altérité.

  • Titre traduit

    Interreligious relations in France : Between identical religious assertions and construction of plural


  • Résumé

    In a context of religious plurality and French "laicity" (secularism), the interactions between believers of different religions are analysed. A few interfaith groups started in 1930', but the interfaith movement, which was first judeo-christian and then islamo-christian and multilateral developed first slowly, in the following decades. The number of interfaith organisations increased very quickly in the 1990'. The religious institutions also gradually took into account the plurality. Finally, some process of public regulation of the religious plurality is also appearing. By studying these changes, the concept used in the analysis is recognition. The movement of recognition of the plurality is works on the religious scen, in interaction that of strong identical assertions. We show the emergence of this interfaith movement, propose a typology, and an analysis of its practices. The growing plurality of the religious field can increase recognition, but also reveals resistances in the consideration of the otherness.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Presses universitaires de France à Paris

La cohabitation des dieux : pluralité religieuse et laïcité


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (337 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.328-334

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2003-46

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Disponible pour le PEB
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12866
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Presses universitaires de France à Paris

Informations

  • Sous le titre : La cohabitation des dieux : pluralité religieuse et laïcité
  • Dans la collection : ˜Le œlien social , 1285-3097
  • Détails : 1 vol. (318 p.)
  • ISBN : 2-13-054764-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [311]-318.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?