Corps, maladie et pouvoir à l'époque carolingienne

par Maria Winter

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Jean-Claude Schmitt.

Soutenue en 2003

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Les maladies semblent avoir joué un grand rôle dans la vie et l'exercice du pouvoir des souverains carolingiens, malgré la tendance des documents écrits à les nier. La personne du roi et sa présence étaient primordiales dans cette société où l'expression orale occupait une grande place. Comment étaient vus - à la lumière du christianisme et des traditions païennes encore vivaces - le corps du souverain, ses défauts, ses déficiences ? Quel était l'arrière-plan des stéréotypes employés ? Quel rôle jouait l'apparence physique dans la lutte pour le pouvoir ? Comment réagissait un souverain carolingien lorsqu’il tombait malade ? Quelles mesures prenait-on alors et pourquoi ? Les souverains ‘sains’ cherchaient-ils pour leur part à tirer profit de la maladie de leur voisin, en exploitant de manière pragmatique leur faiblesse momentanée ou en les accusant d’avoir perdu la bienveillance de Dieu ? L’histoire politique se fonde sur les questions et méthodes de l’anthropologie historique. Tous les types de sources sont employés : annales, vies, miroirs du prince, écrits médicaux, poèmes, lettres, images.

  • Titre traduit

    Body, illness and power in Carolingian times


  • Résumé

    In spite of the tendency of written sources to conceal the illnesses of the Carolingian sovereigns, it appears nevertheless that illnesses played an important role in the life of a Carolingian sovereign and in the execution of his power. In this semi-oral society, the king’s person and presence were of vital importance. How is the perception of the sovereign’s body, with its imperfections and its weaknesses, influenced by the coexistence of emerging concepts of Christendom and tenacious pagan beliefs? What is the underlying structure and history of the stereotypes that serve them? What was the role of physical appearance in the struggle for power? How did a Carolingian sovereign react when he fell ill? What measures were taken, and for which reasons? When the ‘healthy’ sovereigns tried to profit from their neighbours’ maladies, was this merely a pragmatic and strategic exploitation of a momentary weakness or was the malady rather seen as a loss of divine favour? Political history is based on the questions and the methodology of Historical Anthropology. All types of sources are taken into account: annals, lives, specula principis, medical writings, poetry, letters, images.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (698 p.,[38 f.])
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 525-676

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TPE 2003-11
  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : CDR 224

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9856
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.