La reconnaissance des immatériels par la compatibilité et les marchés financiers : une étude des sociétés cotées françaises

par Anne Cazavan-Jeny

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Hervé Stolowy.

Soutenue en 2003

à Jouy-en-Josas, HEC .

  • Titre traduit

    Recognition of intangibles by accounting and capital markets : a french study


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse cherche à comprendre en quoi les éléments immatériels (dépenses de R&D, de formation, de marketing, immobilisations incorporelles et goodwill) peuvent représenter un défi à la comptabilité dans sa représentation de l'entreprise et en quoi les marchés financiers y apportent une réponse. En effet, l'absence (ou la faible) prise en compte des immatériels dans les états financiers peut expliquer une partie de la différence qui existe entre la valeur comptable d'une société et sa valeur de marché. Ainsi après avoir défini l'immatériel, étudié sa reconnaissance comptable sur un plan international, ainsi que sa gestion par les entreprises (chapitre I), nous avons placé la question de l'immatériel au sein du champ de la recherche comptable financière et plus particulièrement celui de la mesure de l'utilité des informations comptables, appelé value relevance (chapitre II). Nous avons construit six indicateurs de l'intensité immatérielle et testé leur lien avec le ratio market-to-book (mesure de la différence entre valeur comptable et valeur de marché), sur un échantillon de 63 sociétés cotées françaises de 1994 à 1999 (chapitre III). Notre analyse empirique montre un lien statistique fort du goodwill inscrit à l'actif avec le ratio market-to-book, mais n'indique aucune association avec les mesures de l'intensité des dépenses immatérielles ou l'intensité des actifs incorporels (chapitre IV). Nos résultats, en partie contraires aux études américaines antérieures, soulignent certaines limites de la recherche en comptabilité financière. Les liens entre l'information comptable et la valorisation boursière peuvent être de nature contingente. La rationalité des agents et l'hypothèse des marchés efficients, postulats de la recherche positive en comptabilité financière, sont discutables. Enfin, nous questionnons le bien fondé de l'application d'une méthodologie de recherche nord américaine (la value relevance) dans des contextes européens (chapitre V).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (404 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 386 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole des hautes études commerciales. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.