Les déterminants de l'apprentissage entre partenaires dans les alliances : Elaboration d'un modèle théorique et étude empirique sur le secteur du commerce en ligne

par Miguel Rivera

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Pierre Dussauge.

Soutenue en 2003

à Jouy-en-Josas, HEC .

  • Titre traduit

    ˜The œdeterminants of inter-partner learning in alliances : development of a theorical framework and empirical study on the e-commerce sector


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Pour expliquer l'apprentissage dans les alliances, la recherche s'est concentrée sur l'analyse de facteurs variés, tels que la capacité d'absorption de l'entreprise, son expérience des alliances, ou la taciteté de la ressource acquise. Une analyse de ces facteurs permet de mettre en évidence que, d'une part, ils se chevauchent conceptuellement, et que, d'autre part, tous contiennent deux aspects distincts, un aspect d'apprentissage et un aspect de protection. Ceci nous mène à poser la question de recherche suivante : Quels facteurs déterminent le transfert de ressources dans les alliances ? Suivant une approche par les ressources, nous proposons que placer l'analyse au niveau du transfert de ressources permet de découvrir l'existence de deux capacités fondamentales de l'entreprise, qui déterminent le transfert de ressources dans les alliances, qu'il s'agisse de transferts de l'alliance vers l'entreprise focale ou de l'alliance vers son partenaire. Nous les appelons " capacité de coordination " et " capacité de protection " de l'entreprise dans l'alliance. Nous proposons qu'elles se fondent sur une série de micro-composantes, qui peuvent être spécifiques à l'entreprise (caractéristiques de l'interface, expérience des alliances, et volonté d'apprendre et de protéger) ou spécifiques à l'alliance (caractéristiques du partenaire, caractéristiques des collaborateurs, et caractéristiques de l'alliance). Nous testons notre modèle sur un échantillon de 124 alliances e-commerce. Nous trouvons une validation empirique de l'existence des capacités de coordination et de protection, ainsi que de leurs relations avec leurs micro-composantes sous-jacentes, et nous trouvons une troisième capacité distincte des deux premières, la capacité de coordination et de protection simultanées. Nous trouvons également que ces capacités permettent d'expliquer le transfert de ressources dans les alliances. Ceci nous suggère le fondement d'une nouvelle théorie de l'apprentissage dans les alliances.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (457 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 261 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole des hautes études commerciales. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.