Détermination des propriétés des sols marins par reconnaissance géophysique et géotechnique : intégration totale des données

par Farhad Elmi

Thèse de doctorat en Mécanique des sols

Sous la direction de Jean-Louis Favre.


  • Résumé

    Les reconnaissances en mer sont très coûteuses et les enjeux sont très importants. Elles font appel à des techniques d'investigation variées combinant méthodes indirectes de géophysique et mesures directes de géotechnique par prélèvement ou essais in-situ. Dans le cadre de ces techniques, on peut, pour les grands fonds marins, mesurer en continu les vitesses de propagation des ondes de compression et de cisaillement, Vp et Vs dans les différentes couches, jusqu'à 30m de profondeur, par les méthodes sismiques comme la sismique réflexion, la sismique réfraction, les ondes de surface, etc. On peut mesurer aussi, au CPT, en quelques points du champ précédemment balayé, des paramètres de grandes déformations qc, fs, etc. Jusqu'à un passé encore récent, le traitement des données de géophysique et de géotechnique était conduit de manière indépendante. Les compagnies pétrolières souhaitent dorénavant parvenir à des modèles de site intégrant la totalité des renseignements d'ordre géologique, géophysique et géotechnique recueillie sur la zone. Pour cela il faut établir les bases des corrélations significatives entre vitesses sismiques (Vp et Vs) des sédiments marins et paramètres géologiques à vocation d'ingénierie. Ainsi, cette thèse vise à intégrer les données sismique et géotechnique pour améliorer l'interpolation quantitative des données de sols entre deux sondages géotechniques ponctuels.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (357 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 247-265

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 69113
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.