Contribution à l'étude des protéines glycosylées des levures et à leurs interactions avec les polyphénols des vins rouges

par Sandra Escot

Thèse de doctorat en ŒŒnologie

Sous la direction de Claudine Charpentier.

Soutenue en 2003

à Dijon .


  • Résumé

    Ce travail est une contribution à l'étude de l'incidence des protéines glycosylées de levure sur la stabilité des tanins dans les vins rouges. Le dosage et la caractérisation des protéines glycosylées isolées aux différents stades de la fermentation alcoolique et après deux semaines d'autolyse a permis la mise en évidence d'une différence de libération de protéines glycosylées par les souches de levures tant au niveau quantitatif que qualitatif. Ce résultat dèja connu est expliqué par l'analyse des parois des souches de levures testées. La mise en évidence d'interactions entre les polyphénols et les protéines glycosylées libérées par les deux souches étudiées au cours de la fermentation alcoolique et de l'autolyse a été effectuée d'abord en vinification puis par ajout de glycoprotéines à un vin rouge. Par la suite, l'agrégation des tanins en présence de différentes protéines glycosylées a été étudiée par spectrophotométrie. L'ensemble des travaux montre que l'agrégation des tanins est plus ou moins inhibée par les protéines glycosylées suivant leur origine et leur mode d'obtention. Les protéines glycosylées issues de la fermentation alcoolique sont plus inhibitrices que celles extraites par la méthode de Peat ou par voie industrielle. Plus précisément, ce sont les protéines glycosylées pour lesquelles le rapport mannose sur glucose est voisin de 1 qui sont les plus efficaces. Le rôle de la fraction polysaccharidique a également été précisé, par l'utilisation de mannane. Il apparaît que celui-ci inhibe l'agrégation des tanins mais moins fortement que les protéines glycosylées les plus actives. La fraction protéique permettrait la fixation des tanins et le rapport mannose sur glucose de la fraction polysaccharidique déterminerait une configuration de la protéine glycosylée plus ou moins favorable à la stabilisation des tanins. Ces observations confirment le rôle de colloi͏̈des protecteurs des protéines glycosylées vis-à-vis des tanins. Les protéines glycosylées libérées dans le milieu par les levures peuvent constituer un adjuvant œnologique naturel contre l'agrégation des tanins.

  • Titre traduit

    Contribution of study of glycosylated yeast proteins and interactions with red wine polyphenol


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 152 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 122-141, [188] réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/2003/35

Cette version existe également sous forme de microfiche :

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.