Rôle des microtubules dans la lésion d'ischémie-reperfusion du cardiomyocyte et influence d'agents de liaison des microtubules

par David Vandroux

Thèse de doctorat en Médecine. Biochimie, biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Pierre Athias.

Soutenue en 2003

à Dijon .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Role played by microtubule in ischemic-reperfused cardiomyocytes and influence of microtubule binding agents


  • Résumé

    L'infarctus du myocarde, conduisant à un arrêt de la fonction cardiaque, découle d'un processus pathologique consécutif à une réduction de la perfusion coronaire. Il combine une diminution de l'apport en oxygène et en substrats ainsi que l'accumulation de produits issus du métabolisme, aboutissant à la mise en place d'une ischémie myocardique. Le but du travail a donc consisté à étudier le rôle joué par les MT dans le contexte global de l'ischémie-reperfusion (IS-R) simulée in vitro, en exploitant la capacité du taxol (TX) à stabiliser les MT. L'IS induit une altération précoce du réseau de MT qui précède les manifestations des marqueurs biologiques classiques de souffrance cellulaire dans des cellules myoblastiques de la lignée H9c2 ainsi que dans des cardiomyocytes (CM) de rat nouveau-nés. Dans le modèle d'IS-R in vitro, le TX protège les CM des dommages ischémiques en bloquant la déstabilisation des MT, en préservant la fonction mitochondriale des CM, en limitant la perte de LDH et de troponine I, en diminuant l'expression de l'ARNm de la protéine de choc thermique HSP70i.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 182 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f.164-179

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Médecine-Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2099U/2003/23
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.