Etude dans la spasticité de la modulation de l'excitabilité du circuit prémotoneuronal lombaire active par les afférences musculaires du groupe II

par Eric Maupas

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Jean-Pierre Didier.

Soutenue en 2003

à Dijon .


  • Résumé

    Il existe chez l'homme, après hémiplégie d'origine vasculaire, une hyperexcitabilité du circuit prémotoneuronal lombaire activé par les afférences musculaires du groupe I et du groupe II. Compte tenu de l'importance des projections des afférences du groupe II sur les groupes d'interneurones lombaires chez l'animal, cela permet de supposer l'importance des afférences du groupe II dans la physiopathologie de la spasticité. Dans ce travail, nous avons pu confirmer l'existence de l'hyperexcitabilité de ce circuit prémotoneuronal lombaire chez des patients spastiques, que ce soit pour des lésions acquises à l'âge adulte après accident vasculaire cérébral, ou dans le cadre de lésions périnatales de l'infirmité motrice cérébrale. Par ailleurs, la tizanidine, médicament antispastique noradrénergique, provoque chez le sujet sain une diminution sélective de la facilitation tardive du réflexe H du quadriceps attribuée aux afférences musculaires du groupe II. Chez les sujets hémiplégiques vasculaires, la tizanidine induit une diminution préférentielle de la facilitation tardive du groupe II et une diminution moindre de la facilitation précoce du groupe I. Ces arguments pourraient apporter un élément supplémentaire en faveur de l'existence chez l'homme d'un contrôle monoaminergique descendant inhibiteur s'exercant préférentiellement sur les afférences du groupe II.

  • Titre traduit

    Assesment in spasticity of the modulation of the excitability of lumbar premotoneuronal pathways activated by group II muscular afferents.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f.136-147

Où se trouve cette thèse ?