Analyse coût-efficacité du dépistage de masse du cancer colorectal en France : utilisation d'un modèle de simulation

par Catherine Lejeune

Thèse de doctorat en Médecine. Évaluation économique, épidémiologie et santé publique

Sous la direction de Jean Faivre.

Soutenue en 2003

à Dijon .


  • Résumé

    Des études de population ont prouvé que le dépistage du cancer colorectal avec un test Hémoccult® biennal permet de diminuer la mortalité par cancer colorectal. Mais un programme de dépistage doit également faire la preuve de son efficience. L'objectif était d'estimer le ratio coût-efficacité d'un programme de dépistage du cancer colorectal en France. Nous avons construit un modèle mathématique destiné à estimer les résultats coût-efficacité à partir des données épidémiologiques et économiques d'un programme de dépistage initié en Bourgogne. Le modèle a été validé avec les données publiées issues de l'étude contrôlée du dépistage du cancer colorectal au Danemark. En introduisant les données danoises dans le modèle, la diminution estimée de la réduction de mortalité est de 18,4% alors que la diminution observée est de 18,0%. L'analyse coût-efficacité, menée du point de vue de l'Assurance Maladie et en supposant un financement intégral des différents aspects du dépistage par cette dernière, avait pour objectif d'estimer l'efficience du test Hémoccult® dans une population de 100 000 sujets à risque moyen de cancer colorectal, âgés de 50 à 74 ans au début de la campagne et suivis sur une période de 20 ans. Le critère final d'efficacité était le nombre d'années de vie gagnées dans la population dépistée. Les paramètres économiques comprenaient les coûts d'organisation du programme de dépistage, le coût de distribution du test de dépistage, le coût de lecture des tests, les coûts des explorations chez les sujets ayant un test positif, les coûts de traitement et de surveillance des cancers. Les résultats obtenus permettent d'estimer, avec un recul de 20 ans, que la réduction de mortalité est de 17,7% et que le test Hémoccult® biennal présente un ratio coût-efficacité différentiel de 3 492 € par année de vie gagnée supplémentaire par rapport à l'absence de dépistage. Les analyses de sensibilité soulignent l'importance du taux de participation et du coût du traitement du cancer colorectal. Sur une période de 20 ans, lorsque le taux de participation augmente de 10%, le coût par année de vie gagnée diminue de 17,8%. Lorsqu'il diminue de 20%, le coût par année de vie gagnée augmente de 78,0%. Le coût du traitement du cancer colorectal influence également le ratio coût-efficacité. Selon les coûts minimum et maximum qui ont été rapportés, le ratio coût-efficacité différentiel varie entre 3 363 € et 5 442 € par année de vie gagnée. Le dépistage du cancer colorectal entre 50 et 74 ans avec un test biennal de recherche d'un saignement occulte dans les selles représente une stratégie coût-efficace. Ce résultat représente un argument supplémentaire pour mettre en place une politique nationale de dépistage.

  • Titre traduit

    Use of a simulation model for evaluating the cost-effectiveness of colorectal cancer screening in France


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (189 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.f.176-189 et annexes

Où se trouve cette thèse ?