Etude des processus d'activation et de compétition lors de la reconnaissance des mots parlés

par Sophie Dufour

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Ronald Peereman.

Soutenue en 2003

à Dijon .


  • Résumé

    Utilisant le paradigme d'amorçage phonologique, nous nous sommes intéressés aux processus d'activation et de compétition. Dans un premier temps, des facilitations de traitement ont été rapportées lorsque des amorces et des cibles partagent les premiers phonèmes. Etant donné que les études sur l'amorçage phonologique rapportent peu de données expérimentales reflétant une compétition, nous avons tenté dans un second temps, d'identifier les conditions les plus favorables à l'obtention d'un effet de compétition. Il ressort que l'efficacité d'une amorce à inhiber le traitement d'un mot-cible dépend de la longueur du désappariement. Enfin, nous avons essayé de mieux comprendre la manière dont s'effectue la compétition. Manipulant le nombre de compétiteurs, une inhibition a été rapportée uniquement pour les mots-cibles ayant peu de compétiteurs. Ce résultat supporte l'idée d'une compétition directe entre les mots.

  • Titre traduit

    Dynamics of activation and competition during spoken-word recognition


  • Résumé

    Using the phonological priming paradigm, we studied the dynamics of activation and competition. In a first time, facilitatory priming effects were found with prime-target pairs sharing the first few phonemes. Because, the literature on phonological priming reports very few inhibitory effects, a second set of experiments aimed at identify under which conditions, competition effects can be consistently demonstrated. The results showed that the effectiveness of a prime word to inhibit target word processing depends on the phonological mismatch length between the primes and the targets. Finally, we tried to have a better comprehension in the way in which competition between lexical candidates operates. Manipulating the competitor set size of target words, we reported an inhibitory priming effect only for targets having a small set of competitors. Such a result supports the view of direct competition between lexical candidates.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : Pagination multiple
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 116-121

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T256
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.