Tempi e' lochi di pudere : A liturgia e' u cantu tradiziunale

par Michelacurina Bartolini

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Dominique Salini.

Soutenue en 2003

à Corte .


  • Résumé

    Etudier les comportements insulaires face à la liturgie romaine, à travers le chant sacré, c'est ce que nous propose ce travail. Entre respect et transformation, et parfois même perversion, c'est à l'usage que les Corses se construisent un monde religieux qui met en scène les rituels chantés selon des temps et des espaces spécifiques. Le corpus met à jour la préoccupation constante de la hiérarchie cléricale face aux risques de ce traitement populaire du répertoire sacré, l'histoire musicale en Europe étant celles des rapports, quasi belliqueux, du moins étranges, entre l'Eglise et ses paroisses. L'étude suivante essaye de mesurer le poids de ce phénomène dans la société corse traditionnelle, utilisant les directions de mutations les plus importantes et l'adaptation populaire tout au long des temps forts de son histoire, observant la manière d'organiser son " espace sonore " à travers la maîtrise de son répertoire profane et sacré. Les temps chronologiques se superposent parfois dans un même espace sonore, et la référence au pouvoir, au maître du temps, éclaire le comportement traditionnel à l'aide du corpus étudié. Trois grandes périodes s'imposent : l'Antiquité avec le planus-cantus qui vient se confronter à la paghjella, une forme musicale spécifique en usage dans le rituel religieux insulaire, la fin du Moyen-âge qui diffuse le répertoire des confréries, et le XVIIIème siècle qui va contribuer à la subversion du rituel sonore. Ainsi l'étude de l'évolution des lieux, des rites et de la liturgie qui permettent aux chants traditionnels d'exister et de se transmettre de manière autonome, sera privilégiée, mettant en évidence les changements portés sur le rituel de la Semaine Sainte, sur l'Office des morts, sur la Messe et leurs conséquences sur cette transmission populaire (traitement altéré de la durée des rituels, formes des processions, des vêpres, de la granitula).

  • Titre traduit

    Liturgical and traditional singing : times and places of power


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 346 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 270 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Corse (Corte, Haute-Corse). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH BAR 53316
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.