Conception d'interfaces grand public en termes de situations d'utilisation : le cas du Multi-Accès

par Jean-Baptiste Haué

Thèse de doctorat en Contrôle des systèmes

Sous la direction de Jacques Theureau et de Fabrice Issac.

Soutenue en 2003

à Compiègne .


  • Résumé

    Cette thèse propose une démarche de conception Multi-Accès d'interfaces grand public et une application détaillée à la gestion d'énergie dans le logement. L'approche Multi-Accès cherche à améliorer le service apporté à l'utilisateur et les moyens d'y accéder, par les supports existants (boîtiers tactiles, téléphones portables, etc. ). Elle pose le problème d'une spécification unique des services et de sa déclinaison sur de multiples interfaces, selon les supports et leurs situations d'utilisation. La démarche s'appuie sur la Conception Centrée sur le Cours d'Action et Prospect, procédé de spécification d'interfaces. Une approche constructiviste, fondée sur la théorie du couplage structurel, articule deux domaines théoriques : sémiologique qui respecte le caractère situé de l'activité et systémique pour la modélisation objets et l'apport à la conception informatique. Trois étapes ont été abordées. L'étape 1, d'étude des situations existantes d'utilisation, passe par une analyse sémiologique de l'activité. L'analyse du Cours de Vie a été développée pour étudier l'appropriation à long terme des machines du quotidien. Les étapes suivantes s'appuient sur un principe de modélisation, intégrant les connaissances sur l'activité aux modèles objets : un modèle pivot abstrait relie un modèle du contexte (point de vue utilisateur) à un modèle des exigences sur l'interface (point de vue machine). L'étape 2, d'analyse et de modélisation de l'utilité des situations futures, débouche sur une spécification fonctionnelle, indépendante des supports. L'étape 3 traite l'utilisabilité future et débouche sur une spécification détaillée des dialogues attendus. Pour le Multi-Accès, cette étape se décompose en une définition abstraite de l'interface, commune aux supports, ensuite déclinée en multiples interfaces concrètes. Les étapes suivantes, non abordées, ouvrent sur la conception de l'appropriabilité (spécification du système d'aide) et l'évaluation des utilisations futures.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 345 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 337-340. Index. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2003 HAU 1449
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.