Les cellules associées aux vaisseaux (CAVs) chez Juglans regia : étude de l'ATPase-H+ du plasmalemme

par Georges Alves

Thèse de doctorat en Physiologie et génétique moléculaires

Sous la direction de Gilles Pétel.

Soutenue en 2003

à Clermont-Ferrand 2 .

  • Titre traduit

    Vessel-associated cells (VACs) in Juglans regia : study of plasma membrane H+-ATPase


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Chez les angiospermes, les cellules associées aux vaisseaux (CAVs) sont situées à la jonction entre les voies de transport vertical de la sève xylémienne et les voies de transport radial des nutriments. Les flux de sucres entre ces deux tissus via les CAVs se font par 2 mouvements opposés : l'efflux et l'influx. L'influx se ferait par un co-transport H+/sucres dépendant du gradient de pH généré par l'ATPase-H+ du plasmalemme. Nous avons entrepris d'étudier les CAVs et notamment leurs ATPases-H=+ du plasmalemme afin de définir leurs rôles chez le noyer. En hiver, nous avons observé, une faible activité de l'ATPase-H+ du plasmalemme dans la partie apicale du rameau, contrairement à la partie basale. Au printemps, à la reprise de croissance, nous avons observé une forte activité de l'APTase et un fort marquage dans des les VACs de la partie apicale du rameau. Ces résultats sont bien corrélés à l'évolution des capacités de débourrement des bourgeons sur un rameau de l'année

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (203 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.184-203

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.