Comprendre le fonctionnement de simulations sociales individus-centrées

par Frédéric Amblard

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de David Hill.

Soutenue en 2003

à Clermont-Ferrand 2 .


  • Résumé

    Par l'approche individus-centrée le modélisateur fait face à une complexité du système réel qu'il cherche à comprendre : la relation entre comportements individuels et collectifs. Nous proposons donc une démarche expérimentale pour la compréhension de ces modèles. Nous exposons tout d'abord un cadre formel pour l'expression de modèles individus-centrés. Puis nous nous intéressons à la démarche expérimentale pour la compréhension des modèles en présentant différents points de vue sur le modèle que peut prendre le modélisateur puis un environnement dédié à la gestion des plans d'expérience sur des simulations. Nous présentons enfin une méthodologie de construction des modèles pour obtenir une compréhension incrémentale de leur fonctionnement. Dans une dernière partie, nous mettons en pratique cette approche en présentant des modèles de dynamiques d'opinions dont la compréhension est enrichie en étudiant des modèles très simples puis en complexifiant progressivement les modèles étudiés

  • Titre traduit

    Understanding the behavior of agent-based social simulations. Application to opinion dynamics models


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (112 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.103-112

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne (Aubière). Bibliothèque Sciences, Technologies et Staps.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2003CLF21468
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.