Expérience ALICE pour l'étude des collisions d'ions lourds ultra-relativistes au Cern-LHC

par Benoît Forestier

Thèse de doctorat en Physique corpusculaire

Sous la direction de Pascal Dupieux.

Soutenue en 2003

à Clermont-Ferrand 2 .

  • Titre traduit

    ˜The œALICE experiment for the study of ultra relativistic heavy ion collisions


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Un des objectifs de la physique des ions lourds ultra-relativistes est la mise en évidence et la caractérisation d'une nouvelle phase de la matière nucléaire : le plasma de quarks et de gluons (Q. G. P. ). Le détecteur ALICE permettra d'accéder à la plupart des signatures du Q. G. P. , permettant ainsi une étude systématique des propriétés du milieu formé lors d'une collision d'ions lourds aux énergies du L. H. C. En particulier, un spectromètre dimuons a été développé pour permettre la mesure de la production des résonances de haute masse (J/psi, upsilon) via leur désintégration dimuonique. Le système de déclenchement du spectomètre dimuons ("trigger") est basé sur des chambres à plaques résistives (R. P. C. ). Il permet de réaliser une sélection des événements contenant une ou plusieurs traces de muons provenant du vertex d'interaction. En outre, une coupure sur l'implusion transverse de ces traces est appliquée grâce à des mémoires statiques à accès aléatoire ou "Look Up tables" (LUT). Une méthode d'optimisation des LUT a été mise au point et est décrite dans ce document. Celle-ci s'appuie sur des simulations complètes du dispositif expérimental d'ALICE réalisées par le biais d'AliRoot. D'autre part, un prototype miniature du système de déclenchement a été construit et testé dans la zone d'irradiation aux gammas (GIF) du CERN, avec les muons du S. P. S. L'efficacité de reconstruction de traces de muons simples, la robustesse du système au bruit de fond non-corrélé ainsi que les aspects de mise en temps ont été particulièrement approfondis. Enfin, des simulations de la production de dimuons, dans le spectromètre d'ALICE, pour des collisions Pb _ Pb et en fonction de la centralité, ont été menées. Les spectres en masse ainsi que les rapports signal/ bruit et significance sont donnés et commentés pour les diverses tranches en centralité considérées

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (172 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 163-168

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Centrale de Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2003/FOR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.