Mécanismes moléculaires du contrôle hormonal et de la spécificité tissulaire de l'expression de l'aldose réductase MVDP/AKR1-B7 dans le canal déférent et le cortex surrénalien : analyse comparée chez le rat et la souris

par Pierre Val

Thèse de doctorat en Physiologie et génétique moléculaires

Sous la direction de Georges Veyssière.

Soutenue en 2003

à Clermont-Ferrand 2 .

  • Titre traduit

    Molecular mechanisms of the hormonal control and tissue-specificity of the expression of the aldose-reductase MVDP/AKR1-B7 in the vas deferens and adrenal cortex : a mouse vs rat comparison


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le gène MVDP/Akr1-b7 (mouse vas deferens protein/aldo-keto-reductase 1-b7) code une protéine androgéno-dépendante du canal déférent de la souris, aussi exprimée dans la zone fasciculée du cortex surrénalien, sous contrôle majoritaire de l'ACTH où elle prend en charge la détoxication de l'isocaproaldéhyde, produit lors de la première étape de la stéroïdogenèse. AKR1-B7 est aussi exprimée dans l'ovaire et le testicule sous contro��le des gonadotropines. Par une étude comparée de l'expression de AKR1-B7 et de l'activité de son promoteur dans le canal déférent de rat et de souris nous avons mis en évidence une région promotrice de 77 pb, spécifique de la souris, dérivée d'un élément LINE. Le promoteur akr1-b7 de rat, insensible aux androgènes, devient fortement sensible après insertion de ces 77 pb qui comportent un ARE et un site NF-1, démontrant que celles-ci sont requises pour la forte expression andogéno-régulée dans le canal déférent de souris. L'analyse comparée dans la surrénale, a permis de mettre en évidence deux SFREs potentiels conservés (-458 et -503), siués dans le fragment de promoteur -510/+41 qui permet l'expression hormono-régulée de transgènes dans la zone fasciculée du cortex surrénalien. Nous avons démontré que le site -458 est activé par SF-1 et qu'il joue un rôle essentiel dans l'activité basale et induite par l'AMPc du promoteur -510/+41 dans les cellules corticosurrénaliennes Y1, bien qu'il n'intégre pas la réponse à l'AMPc par lui-même. Le site -503 est activé par la liaison d'un complexe protéique spécifique de la surrénale, dans les cellules Y1. Il participe à l'activité basale et induite du promoteur et présente une sensibilité intrinsèque à l'AMPc dans les cellules Y1. Nous avons aussi montré que DAX-1 est capable de réprimer l'activité du promoteur akr-1-b7 via les différents SFREs. Cette acrivité répressive requiert l'intégrité de l'ensemble des SFREs du promoteur

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (185 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.134-163

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université (Aubière). Section Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.