Des réseaux français au service des missions lointaines : (1600-1663)

par Marie-Françoise Taillandier

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Bernard Dompnier.

Soutenue en 2003

à Clermont-Ferrand 2 .

  • Titre traduit

    French networks serving missions in distant countries (1600-1663)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La France s'intéresse aux missions lointaines après le retour de la paix religieuse à l'intérieur du royaume. L'apostolat lointain est soutenu par un milieu dévot français particulièrement actif : les laï̈cs aux côtés des ordres religieux et des compagnies de prêtres contribuent à l'expansion de la foi dans le monde. Ces forces créent entre elles et autour d'elles de véritables réseaux qui jouent un rôle essentiel jusqu'en 1663. Les réseaux missionnaires français multiplient les initiatives parfois prestigieuses comme la fondation de Montréal ou la création du séminaire des Missions étrangères. Ils gravitent autour du pôle ecclésiastique au sein duquel les Aas jouent un rôle essentiel mais aussi autour d'un pôle lai͏̈c impulsé par les membres de la Compagnie du Saint-Sacrement. Ils utilisent des textes et organisent diverses manifestations pour sensibiliser l'opinion aux missions lointaines

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (589 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 545-584

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (Lyon). centre de documentation du LARHRA.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (Lyon). centre de documentation du LARHRA.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.