La comparaison sociale : de ses effets régulateurs en laboratoire dans un paradigme de l'attention à son expression sur le terrain scolaire

par Florence Dumas

Thèse de doctorat en Psychologie sociale

Sous la direction de Jean-Marc Monteil et de Pascal Huguet.

Soutenue en 2003

à Clermont-Ferrand 2 .

  • Titre traduit

    Social comparison : from its impact on attention in the laboratory to its natural emergence at school


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous soutenons que la comparaison sociale, en raison des représentations de soi et d'autrui auxquelles elle donne lieu, est susceptible de réguler certains automatismes cognitifs réputés parmi les plus puissants dans le champ de la psychologie cognitive. De manière complémentaire avec les résultats de Huguet et collaborateurs (JPSP, 1999), deux études expérimentales montrent tout d'abord que la présence physique de coauteurs légèrement supérieurs à soi et forçant de fait à une comparaison ascendante sur la tâche de Stroop ne constitue pas une condition nécessaire à la réduction de l'interférence couleur-mot (supposée irrépressible dans le cadre de la tâche standard). La seule représentation de soi construite à leur contact ou dérivée de feedback de comparaison délivré par l'expérimentateur s'avère suffisante. Deux autres études avec la tâche de Stroop font apparaître l'influence bénéfique de la comparaison descendante (avec un coacteur légèrement inférieur à soi) dès lors que la position avantageuse du sujet ne lui paraît pas totalement assurée. Au total, les résultats valident la thèse selon laquelle les représentations liées à la position du sujet et à ses perspectives d'avenir dans la dimension de comparaison influencent la gestion de ses ressources attentionnelles. Ils contribuent ainsi, plus largement, à la compréhension de la régulation sociale des fonctionnements cognitifs dans une perspective décrite par Monteil et Huguet (1999, 2002). Dernier volet empirique de nos travaux, une étude longitudinale conduite sur plusieurs centaines de jeunes collégiens des deux sexes fait apparaître que, dans la salle de classe, la comparaison ascendante est dominante (relativement aux comparaisons latérale et descendante). Les données recueillies dans ce cadre permettent par ailleurs d'associer ce comportement à une stratégie d'amélioration de soi

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (353 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.294-333. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.