Malléabilité des représentations catégorielles

par Angélique Chatard-Pannetier

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Markus Brauer.

Soutenue en 2003

à Clermont-Ferrand 2 .

  • Titre traduit

    Malleability of category representations


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif de nos travaux était de montrer que les représentations catégorielles et plus particulièrement la typicalité des catégories ne sont pas immuables mais dépendent en partie du contexte dans lequel les catégories sont utilisées. Dans une première série d'études, nous nous sommes penchés sur l'influence de l'expertise sur les représentations catégorielles. Nous avons interrogé des experts et des novices en antiquité concernant la manière dont ils se représentaient les meubles anciens. Dans cette étude, les experts se caractérisent par des attitudes plus extrêmes à l'égard des meubles, des représentations plus cohérentes et plus hiérarchisées. De plus, les experts basent leurs évaluations de typicalité sur plus de critères que chez les novices. Afin de mettre en évidence l'influence des motivations des individus, nous nous sommes penchés sur le rôle joué par les buts temporaires dans les choix du bon exemple des catégories communes. Nous avons mené différentes études ayant comme objets les chevaux et les fruits. Nous avons montré que les participants évaluent comme plus typiques les exemplaires répondant de manière optimale aux buts temporairement fixés. Dans une première série d'études, nous nous sommes interrogés sur l'influence des catégories saillantes (catégorie de contraste) au moment de l'évaluation de la typicalité de catégories communes. Nous avons montré que l'exemplaire typique d'une catégorie est non seulement celui qui partage le plus de points communs avec les autres membres de la catégorie mais aussi celui qui, permet une discrimination maximale avec les membres des "catégories de contraste" qui sont saillantes dans un contexte particulier. A travers cette série d'études, nous avons mis évidence que les représentations catégorielles et la typicalité des catégories sont plus dynamiques que l'on ne le pensait jusqu'à présent et dépendent en partie du contexte individuel, motivationnel et situationnel dans lequel les catégories sont utilisées

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (258 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 225-243

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.