Variabilité évaluative et effets de contexte : contribution à l'étude des limites de l'influence contextuelle implicite sur les réponses évaluatives et perspectives pour l'optimisation des situations de test de consommation

par Delphine Bonin

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Patrick Chambres.

Soutenue en 2003

à Clermont-Ferrand 2 .

  • Titre traduit

    Evaluative variability and context effects : contribution to research on implicit contextual influences'limits in evaluative responses, and perspectives for optimization of consumption test situations


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La thèse développée dans ce document est une contribution à l'étude des influences contextuelles dans les phénomènes de variabilité évaluative. Les 2 pendants de la recherche y sont appréhendés, la première partie empirique étant de perspective fondamentale et la seconde restituant un programme de recherche appliquée. Plus spécifiquement, la première série de travaux s'inscrit dans la problématique des influences contextuelles implicites et vise à tester les limites de ces influences sur les activités évaluatives. Il s'agit notamment d'accroître le caractère implicite de l'influence contextuelle en utilisant un contexte dont la valeur n'est pas explicite et justifiable par des raisons tangibles mais au contraire un contexte dont la valeur est le fruit d'une construction implicite et dont la véritable source reste inconnue de l'individu. Le travail empirique repose sur un dispositif expérimental dans lequel la valeur du contexte d'une part, entièrement provoquée et d'autre part, construite de manière inconsciente par simple exposition indirecte et subliminale. Les résultats des études mettent en évidence des effets implicites de contexte sur les réponses évaluatives de type catégorisation ou choix mais pas sur les réponses plus élaborées de type évaluation sur des échelles. La seconde série de travaux répond à une problématique d'ordre plus appliquée puisqu'il s'agit d'analyser une pratique utilisée dans le domaine du Marketing d'investigation, à savoir le test de consommation. Ce test permet de mesurer l'acceptabilité des produits par les consommateurs. La question abordée ici concerne la variabilité souvent observée dans les réponses des consommateurs envers un même produit et les conséquences de cette variabilité sur la prédictivité des données recueillies. Ce phénomène est partie explicable par le caractère actuellement trop aseptisé des situations de test. La recherche conduite montre la nécessité de recontextualiser a minima la situation de test afin d'obtenir des données reflétant davantage les évaluations émises en situation naturelle de consommation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (338 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 315-337

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Clermont Université. Section Lettres, Langues et Sciences Humaines Lafayette.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.