Analyse de la 8-hydroxy-2'-désoxyguanosine et des mutations du gène suppresseur de tumeurs TP53 : mise au point et application à l'étude de l'étiologie des cancers de l'oesophage

par Jean Breton

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de François Sichel.

Soutenue en 2003

à Caen .


  • Résumé

    Deux biomarquers ont été analysés dans le cadre d'une étude cas-témoins effectuée en Basse-Normandie sur les facteurs étiologiques des cancers de l'oesophage : le premier paramètre est la 8-OHdG, adduit d'oxydation de l'ADN potentiellement mutagène, et les mutations du gène TP53, parfois considérées comme les empreintes de l'exposition à un génotoxique, ont été recherché


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (306 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 185-205

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 03 CAEN 4066
  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 321026/2003/66
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.