Etude des facteurs contrôlant l'expression d'un opéron codant un système PTS de la classe mannose chez Lactobacillus casei

par Alain Mazé

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Axel Hartke.

Soutenue en 2003

à Caen .


  • Résumé

    Une étude protéomique a permis de mettre en évidence que dans un mutant ptsH3 de Lactobacillus casei de nombreuses protéines sont dérégulées de manières spécifiques. Nous avons pu identifier deux de ces protéines: CspA (Cold shock protein) et une EIIA d'un PTS (phosphoenolpyruvate: sugar phosphotransferase system) de la classe mannose. L'étude de la résistance au froid a montré que des éléments de la répression catabolique (RC) et CspA jouent un rôle dans la réponse à ce stress et que la forme P-Ser-HPr est impliquée dans la survie à la congélation. CspA présente un domaine homologue au EIIAGlc; qui servirait de lien avec HPr. L'opéron lev, qui code ce PTS, a été caractérisé, son expression est soumise à une double régulation une médiée par le mécanisme de la RC et l'autre réalisée par une protéine régulatrice, LevR. Cet activateur est homologue à LevR de Bacillus subtilis, mais présente des différences, ce n'est pas un régulateur sL-dépendant et il ne possède pas de domaine C-LevR.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (195 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 184-195

Où se trouve cette thèse ?