Etude de la production des fragments de fission issus de la réaction 208Pb+p à 500 AMeV

par Beatriz Fernández-Domínguez (Fernandez-Dominguez)

Thèse de doctorat en Constituants élémentaires

Sous la direction de Jean-François Lecolley.

Soutenue en 2003

à Caen .


  • Résumé

    Ce travail porte sur l'étude des fragments de fission issus de la réaction de spallation 208Pb+p à 500 AMeV. La détection et l'identification des fragments ont été menées en combinant la technique de la cinématique inverse et le spectromètre de haute résolution FRS (GSI). Les sections efficaces de production et les distributions en vitesses d'un ensemble de 430 fragments de fission ont été analysées et mesurées. Les résultats obtenus ont été comparés aux données antérieures. La précision des distributions isotopiques est très bonne en relative, cependant les sections absolues sont systématiquement supérieures aux valeurs attendues. A partir des résultats expérimentaux une reconstruction complète du système fissionnant moyen (Zfis, Afis, E*fis) a été faite. Ceci a permis de déduire le nombre de neutrons émis post-fission, Vpost à l'aide d'une nouvelle méthode. Les données expérimentales ont été comparées aux modèles décrivant les réactions de spallation. L'impact des paramètres des codes sur les grandeurs physiques mesurées a été étudié et les possibles raisons des différences observées entre les modèles utilisés ont été aussi présentées. Cette étude a permis de montrer que le couple INCL4+ABLA donne le meilleur accord.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (178 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 173-178

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2003-21
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.