Caractérisation par RMN et infrarouge de molécules sondes adsorbées, de l'acidité et de la basicité d'alumines de transition

par Estelle Mathonneau

Thèse de doctorat en Chimie théorique, physique, analytique

Sous la direction de Jean-Pierre Gilson.

Soutenue en 2003

à Caen .


  • Résumé

    Ce travail porte sur la caractérisation de l'acidité et de la basicité de la surface d'alumines de transition. Les alumines -γ, -ð et -ø (γ-Al, ð-Al, ø-Al) ont été caractérisés par adsorption de molécules sondes : la triméthyle phosphine, le monoxyde de carbone (étude de l'acidité) et le triéthyle borane (étude de la basicité). Les résultats montrent que l'acidité des alumines augmente avec l'augmentation de la température de prétraitement alors que leur basicité diminue. La comparaison des résultats quantitatifs obtenus avec les trois molécules sondes a permis de classer les alumines suivant une échelle d'acidité : γ-Al plus grand ou égal à ø-Al plus grand ou égal à ð-Al et de basicité : ð-Al plus grand ou égal à γ-Al plus grand ou égal à ø-Al. L'étude a permis d'évaluer qualitativement (nature et répartition) et quantitativement l'impact des transformations γ-Al- plus grand ou égal à ð-Al et γ-AL plus grand ou égal à ø-Al sur l'acido-basicité de surface. Elle a également permis d'expliquer des différences de réactivité catalytique observées pour l'isomérisation de position du butène-1.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (212 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 205-212

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TCAS-2003-8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.